Les Maladies Génétiques

Pour qu'un reproducteur soit sains, il doit être testé pour ces maladies, par ADN ou/et par Echographie... Les résultats doivent être N/N... (Le chat n'est ni affecté ni porteur)

HCM - La Cardiomyopathie hypertrophique

C´est une maladie génétique du myocarde (muscle cardiaque) caractérisée par l'épaississement anormal du ventricule gauche ce qui réduit la capacité du coeur à remplir son rôle de pompe. Le coeur bat plus vite et de façon inefficace pour alimenter et oxygéner le corps. L'HCM peut conduire à la mort prématurée du chat.Bien que la maladie se développe et progresse dans le temps, les signes précurseurs peuvent être infimes (difficultés respiratoires, rythme cardiaque plus rapide, souffle cardiaque) voire souvent inexistants. Un chat qui semble en bonne santé peut tomber malade très rapidement et même mourir subitement. le chat doit être homozygote pour être sain de cette maladie.

PKD - La Polykystose rénale

C'est une maladie rénale héréditaire. Elle se traduit par le développement progressif de kystes sur les reins, par la destruction du tissu rénal et par une insuffisance rénale chronique.La PKD se transmet selon un mode autosomique  dominant.Le rythme de développement des kystes est variable selon l'individu. Un chat atteint de PKD peut vivre plusieurs années sans montrer aucun symptôme, mais si la maladie se développe rapidement elle peut entrainer une mort précoce du chat. Les symptômes correspondent  à ceux d'une insuffisance rénale chronique : abattement, perte d'appétit, léthargie, vomissements, augmentation des urines, soif excessive et perte de poids. 

SMA - L' Amyotrophie spinale

C'est une maladie neuromusculaire héréditaire caractérisée par une dégénérescence des neurones qui commandent les muscles du corps et des membres, notamment au niveau de l'arrière-train. Les chats atteint ne peuvent pas se servir de leurs membres posterieurs. La SMA est une maladie monogénique autosomique récessive.Les premiers signes de faiblesse musculaire apparaissent à partir de 3 mois, le chaton présente alors des difficultés pour marcher et pour sauter. Elle progresse ensuite plus ou moins lentement suivant les individus. Certains chats peuvent vivre avec un handicap plus ou moins sévère jusqu'à l'âge de 9 ans. La fréquence de Maine Coon porteurs de SMA serait comprise entre 1 et 5%. Elle est présente surtout sur quelques lignées.

Pathologie à faible spectre chez le Maine coon:

PRA - L’atrophie progressive de la rétine

L’atrophie progressive de la rétine chez l’ Abyssin et le Somali (rdAC) est une maladie de la rétine, qui résulte finalement dans la cécité. Peu à peu, les photorécepteurs des yeux sont détruits. Au début, les bâtonnets de la rétine perdent leur fonction normale, plus tard les cônes de la rétine sont également touchés. A la naissance, l’aptitude visuelle des chats concernés est normale. On reconnaît les symptômes cliniques normalement à l’âge de 1.5 à 2 ans. Dans la phase terminale, normalement à l’âge de 3-5 ans, les photorécepteurs sont complètement détruits et le chat devient aveugle.

Pkdéf - La déficience en pyruvate kinase

La déficience en pyruvate kinase; derrière ce nom barbare, se cache une maladie héréditaire susceptible de frapper abyssins et somalis (mais rencontrée également chez le chien ou encore les chats ordinaires). La pyruvate kinase est un enzyme permettant aux globules rouges de synthétiser l'énergie nécessaire à leur survie. Lorsque cet enzyme vient à manquer, la durée de vie des globules rouge est dramatiquement diminuée, ce qui conduit à leur raréfaction dans l'organisme, on parle alors d'anémie.

 

 

Les Maladies Infectieuses des Chats

Celles dont un vaccin existe:

La panleucopénie féline ou  typhus du chat  
Elle est due à un virus de la famille des Parvovirus. Cette maladie est caractérise par une gastro-enterite accompagnée d'un etat de tuphos (profond abattement) et d'une panleucopenie (diminution des leucocytes), d'où la dénomination de panleucopénie féline.
 
Le coryza
C´est une maladie complexe, car elle n'est pas due à un seul microbe, mais à l'association de plusieurs virus et de bactéries. Avec une période d'incubation de 2 à 5 jours, c´est une maladie très contagieuse, la transmition se produit par eternuments ou souflements. Trois virus sont impliqués dans le coryza et provoquent chacun des symptômes différents:
- Un virus de la famille des « Herpes virus » responsable d'une infection du nez et des voies respiratoires. C'est le virus le plus dangereux. Il peut être mortel chez des animaux affaiblis si l'on ne met pas en place un traitement rapide.
- Un Calicivirus provoquant lui aussi de la fièvre et de l'abattement, des écoulements oculo-nasaux et surtout des ulcères dans la bouche.
- Un Réovirus bénin qui provoque quelques larmoiements.
Le traitement du coryza passe en général par l'administration d'antibiotiques.
 
La Leucose féline, FeLV
Elle est due à un virus appelé virus leucémogène félin ou FeLV. Son action est proche de celle du virus du SIDA . Ce virus ne se transmet pas à l'homme ni aux autres espèces animales.Il faut néanmoins bien protéger votre chat.   On estime généralement qu'en France 5% à 10% des chats sont séropositifs pour le virus de la leucose (FeLV).Elle se transmet de chat à chat par un simple contact, à travers n'importe quelles voies : sang, larmes, salive, urines …
 
La rage  
C´est une maladie causée par un virus présent  dans toute les régions du monde elle est transmissible à l'homme et  toujours mortelle. Le virus est fortement concentré dans la salive des animaux porteurs. La transmission de la maladie se fait principalement par morsure d'un animal atteint, et cela même avant qu'il n'ait des symptômes de la maladie.L'incubation du virus  chez le chat est de 15 à 30 jours.  Une fois le chat mordu le virus pénètre dans la peau puis va contaminer le cerveau ensuite les glandes salivaires et enfin tous les autres tissus de votre chat.
 
La chlamydiose féline  
Elle est du a une bacterie chlamydophila felis qui peut entraîner des troubles oculaires et/ou respiratoires. La chlamydiose se transmet le plus souvent par un contact.La chlamydiose peut atteindre l'homme, mais les risques de transmission sont faibles et concernent essentiellement les personnes immunodéprimées. Le traitement se fait à base d'antibiotiques, de collyres et d'antinflammatoires. Il est très efficace mais peut s'avérer plus ou moins long.
 
Celles dont il n'y a pas de vaccins:
 
Syndrome d´inmmunodéficience acquise du chat, FIV 
Le  FIV c'est le SIDA du chat, c'est une maladie virale grave, mais il y a aucun risque de tranmision du chat à l´être humain (ni autres spèces). La maladie reste rare chez les chat d'appartement mais 15% des chats errants sont porteurs du virus. Le virus du FIV est présent dans la salive du chat,  le principal moyen de transmission est donc la morsure. Il peut, parfois, se transmettre entre chats lors de contacts fréquents et répétés (léchage mutuel,  nez à nez) par voie sanguine ou sexuelle.
 
La péritonite infectieuse féline, PIF 
Cette maladie virale atteint surtout les jeunes chats vivant en collectivité. La PIF est très grave, elle peut atteindre différents organes et donc se présenter sous des formes différentes. Il faut pourtant bien la reconnaître car c'est l'une des premières causes de mortalité chez les jeunes chats. La PIF se transmet par contact étroit entre chats. Les selles sont la première source d'infection mais aussi le milieu dans lequel le chat habite (sols, vêtements, ...) Elle n'est pas transmissible à l'homme ni aux autres animaux. La PIF est en effet mortelle, mais seulement 10% des chat infectés développerons la maladie.

Les vaccins...

Qu’est-ce que Purevax RCP FeLV?
 
Purevax RCP FeLV est un vaccin contenant les principes actifs suivants:
herpèsvirus atténué (affaibli) de la rhinotrachéite féline (souche FHV F2),
antigènes inactivés (tués) de la calicivirose féline (souches FCV 431 et G1),
virus atténué de la panleucopénie (PLI IV),
virus canarypox recombiné FeLV de la leucose féline (vCP97).

Purevax RCP FeLV se présente sous la forme de lyophilisat et de solvant pour suspension injectable.

Qu’est-ce que Purevax RCPCh  / FeLV?

Purevax RCPCh FeLV est un vaccin contenant les principes actifs suivants:
herpèsvirus atténué (affaibli) de la rhinotrachéite féline (souche FHV F2),
antigènes inactivés (tués) de la calicivirose féline (souches FCV 431 et G1),
Chlamydophila felis atténué (souche 905),
virus atténué de la panleucopénie (PLI IV),
virus canarypox recombiné FeLV de la leucose féline (vCP97).
Purevax RCPCh FeLV se présente sous la forme de lyophilisat et de solvant pour suspension injectable.
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×